Samsung relie le métaverse et les expériences réelles pour la Climate Week NYC

Le défilé de mode #RecycleUp de Samsung diffusé en direct depuis New York dans le métaverse. Photo : Samsung.

Cette semaine, Samsung honore la Climate Week NYC avec des activations de construction de communautés métavers et en personne. Les écologistes et les fans d’électronique grand public engagé sur Discorddans la vraie vie au magasin phare de Samsung à New York, appelé Samsung 837, et au hub métaverse de la marque, Samsung 837X, à Decentraland.

Plus tôt ce mois-ci, Samsung a lancé une chasse au trésor métaverse et une chute de NFT lors d’un événement de vente d’une semaine.

La Climate Week NYC célèbre son 14e anniversaire et est organisée par l’organisation à but non lucratif Climate Group.

Défilé de mode Metaverse avec une touche. Le 20 septembre, Samsung a diffusé en direct un défilé de mode qui s’est déroulé dans la vie réelle sur le site Samsung 837 à New York et présenté dans le métaverse, sur le site virtuel Samsung 837X à Decentraland.

De plus, l’un des modèles physiques vus sur le podium de New York était également disponible en tant que dispositif portable numérique pour que les utilisateurs de Decentraland puissent le montrer sur leurs avatars. Ce “jumeau numérique” a été conçu par Gabrielle Mendoza, tandis que la conception physique a été créée par Andrew Burgess pour le spectacle réel.

D’autres événements sont programmés tout au long de la semaine, jusqu’au 25 septembre.


Achetez MarTech ! Du quotidien. Libre. Dans votre boîte de réception.


Recyclage responsable. Derrière le glamour du catwalk se cachent les piliers de la responsabilité environnementale évoqués par Samsung. Les quatre piliers de l’initiative de recyclage de Samsung – les déchets électroniques, le papier, le plastique et le métal – ont été intégrés dans les conceptions de vêtements et reflétés dans leurs traductions numériques métavers.

Metaverse wearable inspiré du plastique “upcycling”. Photo : Samsung.

Depuis 2012, le programme de recyclage de Samsung a collecté et recyclé 1,2 milliard de livres de déchets électroniques, l’équivalent de 50 ordinateurs portables ou 500 smartphones par minute, selon la société.

Avec ce premier défilé de mode avec le hashtag #RecycleUp, l’entreprise crée une plateforme pour les influenceurs et designers éco-responsables.

Pourquoi nous nous soucions. Si le métaverse est plus qu’une mode ou un slogan – et le poids derrière l’activation des grandes marques suggère que c’est bien plus – alors les spécialistes du marketing doivent créer une dynamique de métaverse.

C’est l’objectif de Samsung en planifiant une série de rendez-vous qui invitent les utilisateurs à revenir pour un certain nombre de raisons. Ces raisons, qui viennent d’être tirées des activations de ce mois-ci, incluent les événements virtuels, les appareils portables, Remises basées sur NFT sur la marchandise réelle et l’action climatique. L’excitation suscitée par les chasses au trésor améliore également l’expérience et permet aux consommateurs de se déplacer sur plusieurs canaux : Discord, Decentraland, les médias sociaux, le commerce électronique et même les magasins physiques.

Creusez plus profondément : Acura nous montre comment utiliser le métaverse et les NFT pour vendre des voitures


A propos de l’auteur

Chris Wood a plus de 15 ans d’expérience dans le reportage en tant que rédacteur et journaliste B2B. Chez DMN, il était éditeur associé, fournissant une analyse originale de l’évolution du paysage des technologies marketing. Il a interviewé des leaders de la technologie et des politiques, de la PDG de Canva, Melanie Perkins, à l’ancien PDG de Cisco, John Chambers, et Vivek Kundra, nommé par Barack Obama en tant que premier CIO fédéral du pays. Il s’intéresse particulièrement à la manière dont les nouvelles technologies, notamment la voix et la blockchain, perturbent le monde du marketing tel que nous le connaissons. En 2019, il a animé un panel sur le “théâtre de l’innovation” au Fintech Inn, à Vilnius. En plus de ses reportages axés sur le marketing dans des domaines liés à l’industrie tels que Robotics Trends, Modern Brewery Age et AdNation News, Wood a également écrit pour KIRKUS et contribue à la fiction, la critique et la poésie à plusieurs blogs de livres de premier plan. Il a étudié l’anglais à l’Université Fairfield et est né à Springfield, Massachusetts. Il vit à New York.

Leave a Reply

Your email address will not be published.