Autres gars: Danny Gray Draft Profile

Danny Gray SMU repêchage NFLPhoto: 247 Sports

” data-medium-file=”https://ontapsportsnet.com/wp-content/uploads/2022/04/10006782-300×150.jpg” data-large-file=”https://ontapsportsnet.com/wp-content/uploads/2022/04/10006782-1024×512.jpg”/>


Photo: 247 Sports

“The Other Men” est une série d’articles axés sur les candidats inactifs du repêchage de la NFL 2022, et le prochain est SMU WR Danny Gray. Ces articles se concentreront sur les perspectives de passer au tour 4 ou au-delà. Si vous aimez les graphiques et les statistiques décrits ici, assurez-vous de consulter l’intégralité de On Tap Sports Net. Guide de repêchage NFL 2022 GRATUIT pour toi. Comprend des rapports de découverte sur plus de 300 pistes, des tests sportifs, des profils d’équipe, des calculatrices commerciales, des statistiques avancées et plus encore !

WR – Danny Gray – SMU

Arrière-plan

danny gris Il est né à Ruston, LA, mais a grandi dans la banlieue sud de Dallas à Lancaster. Alors qu’il jouait dans les deux sens sur le terrain de football au lycée, il a vu des clichés en WR et CB. Gray a été nommé MVP de la conférence lors de sa saison junior et a également reçu l’honneur All-State. De plus, Gray a remporté le titre d’État au 100 mètres et au relais 4 × 100.

Dans la classe de recrutement 2018, Gray a été classé 86e WR dans le pays. Bien qu’elle soit basée dans le Missouri, elle n’était pas éligible à la bourse en raison de problèmes académiques. En raison de ses problèmes scolaires, Gray a choisi de fréquenter le Blinn Community College (où Cam Newton joue JUCO). Gray, un étudiant de première année à Blinn, a eu 15 réceptions pour un ridicule 409 verges et six touchés. Au cours de sa deuxième année, il a affiché 54 réceptions pour 877 verges et huit touchés.

En tant que transfert JUCO trois étoiles, Gray a reçu des offres d’Auburn, Florida State, Ole Miss, Tennessee, TCU et finalement SMU. Après s’être initialement engagé à TCU, il a transféré son engagement à SMU. En 2020-2021, Gray a disputé 18 matchs à SMU et a réalisé en moyenne 4,5 réceptions, 69,5 verges par match et 15,3 verges par réception. Il a eu 15 touchés au cours de ces 18 matchs et a été nommé première équipe All-AAC en 2021. Il a raté plusieurs matchs à SMU au cours des deux dernières années en raison de blessures mineures.

Ce serait un péché de ne regarder qu’une seule fois cette vitesse de fuite. Contre un respectable adversaire Power 5 cependant.

Danny Gray Projet de profil

La taille moyenne de Gray est de six pieds et il pèse 186 livres sur la moissonneuse-batteuse, juste en dessous de la moyenne. Cependant, il pesait 197 livres lors de sa journée professionnelle. La longueur des manches et la taille des mains sont légèrement supérieures à la moyenne. Le plaisir continue avec le sprint de Danny Gray de 4,33 40 verges. Ses scores d’agilité sont inférieurs à la moyenne pour la classe de repêchage, mais sa vitesse n’est pas une blague, comme en témoigne la bande du collège.

Gray sait comment accélérer la vitesse des parcours pour manipuler la couverture et vendre ses intentions. Il peut instantanément manger un oreiller et constitue une menace constante pour les défenseurs. Une fois capturé, Gray passe rapidement en mode YAC, semblant être un homme à la vue naturelle et facile à vivre. Ses contractions et ses sauts semblent meilleurs dans le film que dans ses tests. Cela me porte à croire que le changement de direction est un gars mieux associé aux coussinets qu’aux shorts.

Profil de repêchage de Danny Gray NFL

Le gris a une fine lunette filaire qui peut poser des problèmes pour une couverture plus grande et plus physique. Pendant ses études universitaires, Gray n’a pas reçu beaucoup de couverture médiatique en raison de sa grande vitesse. Il a eu du mal avec les chutes à SMU et ne cassera pas beaucoup d’interceptions. Son style de jeu est basé sur la finesse, car ses parcours ne seront pas trop physiques. En tant que bloqueur en cours d’exécution, Gray est prêt et disposé, mais n’a pas la masse pour être aussi efficace.

Considérer YAC comme un gain de jeu.

Répartition des statistiques

Au SMU, Gray s’est aligné à l’extérieur sur 78% de ses clichés et dans la fente sur 22% de ses clichés. Il y a donc une expérience de jeu à l’intérieur, mais limitée à un petit échantillon. Il a touché 32 cibles depuis le nid et a récupéré 24 attrapés (75%) à 285 verges (11,9 verges par réception). La grande majorité de ces chiffres se sont produits au cours de la saison 2020. En 2020, 37% des passes et 43% des buts étaient dans le créneau. En 2021, 10 % des passes de passe et 13,8 % des buts étaient dans le créneau.

En 2020, Danny Gray a rapporté un taux de drop de 8,3% (trois drop sur 36 cibles capturables). Plus récemment, le taux de drop est passé à 12,5% en 2021 (sept drop sur 56 cibles capturables). Gray a enregistré 82 captures pendant son séjour à SMU, avec un taux de capture de 66,7%. La profondeur moyenne de la cible est à l’extrémité inférieure à 10,2. Alors que Gray était une menace profonde efficace sur l’offensive SMU, nombre de ses cibles étaient plus loin derrière la ligne de mêlée que la plupart des WR.

Statistiques de Danny Gray par profondeur de cible
Statistiques de Danny Gray par profondeur de cible

Danny Gray a été très utilisé derrière la ligne de mêlée et sur des trajets courts. Gray a été largement efficace sur les prises derrière la ligne de mêlée, avec une moyenne de 10,1 verges par prise contre sa moyenne WR universitaire de 8,8 verges. La même tendance s’étend aux cibles courtes et aux cibles intermédiaires. Gray démontre une capacité de capture controversée à tous les niveaux du terrain. Cependant, sa taille et sa structure peuvent limiter son succès continu dans ce domaine.

Dans la partie profonde du terrain, Danny Gray n’a vu qu’un taux cible moyen. Alors que ses statistiques profondes étaient un peu en deçà en 2020, cela a changé en 2021. Au cours de sa dernière année à SMU, il a atteint 47 % de ses objectifs profonds (moyenne = 36 %). Il a abattu trois de ses 15 cibles profondes, tout en tirant sur ses quatre cibles profondément contestées.

J’ai été surpris de voir à quel point Gray a fait peu après avoir attrapé les passes profondes. Cependant, il a été excellent après la prise au milieu, court et derrière les plages offensives. Ses compétences en rotation de botté se révèlent comme un porteur de balle dans l’espace.

NFL Draft WR Statistiques
NFL Draft WR Statistiques

L’équipe de la NFL met en garde : Ours, Pirates, Chefs, Colts, Cowboys, Packers, Raiders, Vikings

Tour de repêchage projeté : Tour 4 (par Bruggeur danois)

Rangs du Grand Board de Danny Gray
par NFLMockDraftDatabase.com

Suivez On Tap Sports Net sur les réseaux sociaux !


J’aime les feuilles de calcul et le football. Bien que j’aborde mes recherches sur le football avec une approche analytique, je vise également à comprendre la structure physique du football et son impact sur les chiffres. Bien que mon objectif principal soit les Bears de Chicago, j’écris également sur la NFL dans son ensemble.


Leave a Reply

Your email address will not be published.